Pour la prédiction des maladies, la société GenePred, créée par Pierre Dessein, propose une nouvelle combinaison : celle du numérique et de la biologie. À vrai dire, devenue insuffisante pour l’éradication des divers maux, la biologie nécessite désormais une touche d’innovation. Le numérique et les bio techs sont en clin à propulser GenePred au sommet de l’univers médicinal.

Les progrès jusqu’à ce jour

Utilisant un logiciel pour faire des statistiques sur l’état de santé de ses patients, GenePred peut « prédire » avec une infinité de précisions les risques pour que des sujets soient proies à des maladies graves, à l’exemple des cancers. Cette tendance à la fibrose peut effectivement être vérifiée par le biais d’une observation de l’ADN humain et confirmée par 40 mutations génétiques que l’on a pu déceler jusqu’à maintenant. Genepred étudie essentiellement la fibrose du foie, mal qui se répand de plus en plus rapidement. L’objectif : développer des traitements adéquats pour empêcher la formation de fibroses dans l’organisme des individus.

Les concurrents sur le marché de la bio tech

Même si la nouvelle entreprise est en pleine expansion, il va sans dire qu’elle a pris du retard par rapport aux géants qui dominent le marché : Apple et Google. Ces dernières, avec leurs différents joyaux applicatifs, se placent en tant que leaders du numérique actuel. Les rumeurs qui affirmeraient que Dessein ait l’intention de vendre son bébé à Google menacent la position de celui-ci.

Les estimations pour les années à venir

Quelques 6.000 personnes peuvent déjà témoigner de la performance de GenPred. D’ici fin 2015, on prévoit que ce chiffre aura doublé. Et en 2017, il se peut que la firme ait déjà trouvé un moyen de détecter la présence de l’hépatite C. Dans tous les cas, GenePred ne veut pas prétendre être une société qui va éliminer tous les problèmes de santé. Elle se montre juste comme une alternative efficace afin d’aider les gens à mieux se porter dans leur quotidien.

La technologie, en particulier le numérique, est dorénavant capable de pallier les déficits de la biologie. GenePred a mis un point d’honneur sur le développement de médications pour l’ensemble de la société. Elle ne vise pas uniquement une clientèle fortunée. Elle veille à ce que tout un chacun puisse jouir des bienfaits de la bio tech. Espérons que d’ici une dizaine d’années, les traitements proposées par la société soient disponibles sur le marché international.


Article suivantL’établissement d’une bonne communication en B2C
Lucas
Je suis Lucas Gonzales, le fondateur de AssisesDuNumerique.fr, votre média sur le numérique ! Je travaille dans le secteur d'Internet depuis maintenant 20 ans, et ce média a pour objectif de vous proposer les actus hot !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici