En fin 2014, Apple met en vente sur le marché, Apple Pay, le système de référence pour payer ses achats sans avoir à se déplacer jusqu’aux stores, aux États-Unis. L’iPhone 6 et l’Apple Watch ont été les premiers appareils qui ont été dotés de cette application.

Une vitesse impressionnante de paiement

Apple Pay fait partie des moyens de paiement les plus rapides aux États-Unis. De plus en plus prisée, les propriétaires d’iPhone 6 ainsi que d’Apple Watch effectuent la quasi-totalité de leurs transactions par le biais de cette application. Il va de soi que les paiements par carte bancaire ou encore avec du liquide seront bientôt dépassés par cette nouvelle tendance qui facilite évidemment la vie de l’utilisateur de la marque à la pomme.

Une sécurité assurée

L’entreprise de Steve Jobs a conclu divers partenariats avec les établissements financiers américains afin de pouvoir vérifier les transactions faites avec Apple Pay. Une fois que la banque émettrice a associé la carte bancaire avec l’application, il est enfin faisable de l’utiliser en le faisant tout simplement passer par le terminal de paiement. Chaque transaction est par ailleurs enregistrée sur le téléphone. Pour les achats en ligne, il n’y aura qu’à sélectionner l’article de son choix pour passer à une transaction instantanée.

La domination d’Apple Pay

Apple a, depuis peu, confirmé sa percée en matière de transaction. Le PDG de la société, Tim Cook, selon ses études, a pu affirmer que deux tiers des paiements sans contact ont été effectués avec son nouveau bijou applicatif. Mais cette domination fait encore l’objet de polémique. Même si Apple Pay se trouve dans sa période de croissance, elle se doit d’apporter des innovantes afin de maintenir le cap.

Apple Pay vers l’avenir

Les prévisions jouent en faveur de l’application, car on s’attend à ce que 15 % des transactions soient faits avec elle en 2019, contre 1 % actuellement. Parmi les projets d’Apple, il est fort possible qu’Apple Pay soit dotée d’un système de fidélisation en fonction de son utilisation. Réductions, offres spéciales, etc. pourraient faire partie de ses futures offres. Grâce à cette fidélisation, le volume de transaction augmentera certainement.

Apple Pay est une application susceptible d’intéresser de nombreux pays. La facilité d’utilisation, la sécurité transactionnelle ainsi que le boost de l’activité économique sont les preuves qu’Apple peut percer dans ce domaine. Il suffit de mettre au point des offres qui susciteront l’intérêt des clients ainsi que des prospects.