Aujourd’hui on estime qu’une cigarettes sur dix dans le monde provient d’un marché illicite, de la contrebande le plus souvent. Aujourd’hui, la France est le pays d’Europe continentale où fumer coûte le plus cher, juste derrière la Norvège. Autant dire un eldorado pour les trafiquants de cigarettes.
L’augmentation des prix de cigarettes ayant comme objectif la réduction de la consommation du tabac, en fait renforce le trafic.

Convoyées par ferry ou par avion, souvent dissimulées dans les bagages des passagers, cartouches de Marlboro et d’autres marques renommées sont revendues à des prix imbattables dans les rues de Marseille ou de Paris.
Les cigarettes de contrebande sont fabriquées principalement aux Émirats Arabes Unis, Alger et en Chine.
La contrebande de tabac coûte cher aux institutions et a également un impact sur les vendeurs légaux comme les bureaux de tabac, les magasins ou distributeurs automatiques.

Outre tous les aspects économiques, il existe un problème plus grave: la toxicité bien plus grande d’une partie des produits de contrebande de cigarettes fabriquées par des industriels véreux. «Le commerce illicite fait baisses les recettes fiscales liées au tabac. Ou une partie de ces sommes sert a financier les coûts sanitaires et sociaux du tabac», indique Emmanuelle Béguinot, directrice du Comité national de lutte contre le tabagisme.

Selon les estimations des douanes, 10 à 20% des cigarettes saisies sont contrefaites. Les feuilles utilisées sont celles du bas plant de tabac, normalement interdites à la consommation car très polluées par les pesticides. Les cigarettes contrefaites contiennent trois fois plus d’arsenic, 160 goudrons et des métaux lourds dans des cigarettes fabriquées avec ce choix de matière première.

Qui est coupable du fait que les français recourent à acheter des cigarettes de contrebande? Certaines déclarent que c’est l’État lui-même qui continue à augmenter les prix des cigarettes. Mais dans un certain nombre de cas, ce sont les firmes, elles-mêmes, qui sont à l’origine de ces circuits non officiels. Évidemment c’est le « menu fretin» coupable de délits et emprisonné plutôt que «les gros poissons» qui continuerons se remplir les poches avec des millions des dollars ou euro.

Et le consommateur ordinaire de cigarettes? Il fait quoi? Cesser de fumer? Dans idéal, c’est la meilleure solution, mais en réalité on va trouver des modalités pour acheter des cigarettes aux prix plus avantageux. L’achat des cigarettes de contrebande doit être considéré par le fumeur comme un achat de drogues, parce que les cigarettes contrefaites peuvent détériorer la santé très rapidement.

La plupart des fumeurs se sentent coincée, d’un cote c’est l’argent et de l’autre cote c’est la santé. Il y a certains qui achètent leurs cigarettes sur divers sites internet. Les prix des cigarettes sont bon marche grâce a la politique fiscale favorable dans les pays ou elles sont manufacturés. On expédie de l’Europe Occidentale et l’Asie Centrale. On achète des Camel, Marlboro et d’autre marques de cigarettes sur ces boutique en ligne et selon des témoignage les fumeurs sont très satisfaits. On a besoin des mesures drastique contre le «business» illicite des cigarettes.

Le 2013, plus de 140 pays ont signé un traité international pour lutter contre le commerce illégal de cigarettes. Jusqu’à maintenant pas beaucoup de changements se sont fait sentir en France. Espérons que la situation changera.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici