Les start-ups sont éternellement sujets à des soucis financiers étant donné qu’ils font leur début dans un univers où concurrence et dépôt de bilan sont choses courantes. Pour y remédier, Sowefund, lancé en 2013 par les génies financiers, Georges Viglietti et Benjamin Wattinne, a permis aux nouvelles étoiles montantes de présenter leurs projets, dans l’espoir d’être financés.

Sowefund et son financement participatif

Le principe est de Sowefund est simple. Elle permet de réunir les entreprises ainsi que les particuliers aux moyens financiers importants pour qu’ils jugent de la pertinence des projets exposés par les nouveaux venus sur le marché. À court terme, son objectif est d’encourager l’entrepreneuriat chez ceux qui osent tenter le coup. Mais à long terme, il cherche à relancer l’économie de la France grâce à ces nouvelles sources de création d’emplois et d’augmentation du PIB.

Le camion Fundtruck

Il n’est autre que le camion de ramassage des jeunes entrepreneurs désirant présenter leurs projets à de grands investisseurs : entreprises et particuliers confondus. Ils seront amenés à passer par les bâtisses de renom en matière d’économie et de finance, les sociétés des jurés, et devront finir par une présentation brève (de 2 minutes) de leurs projets, laquelle sera jugée par l’assistance. À travers cette compétition féroce, l’esprit de Sowefund sera révélé : permettre aux grands esprits de lutter de manière exceptionnelle afin de s’affirmer comme étant les élites, chacun dans leur domaine. D’ailleurs, il se pourrait qu’ils suscitent, sans le vouloir, l’intérêt de géants, qui vont se résoudre à financer leurs projets, hors concours.

Un financement à l’horizon 2016

Septembre 2016, et on révèlera le nom des 20 projets qui bénéficieront du financement accordé par les entités réunies par Sowefund. De grands noms, tels qu’Olivier Mathiot, Pierre-Henri Deballon et consorts auront le privilège de participer à l’avènement des start-ups, à l’issue de ce concours. Des institutions contribueront également à combler le déficit financier des nouveaux venus, à l’exemple d’Alven Capital, CapDécisif Management, 5MVentures, etc.

Une fois que les 20 projets les plus brillants auront été sélectionnés, les coachs (dont font partie Mathiot et Deballon) assisteront les leaders de demain à affiner leur prestation en public. Il ne s’agit pas que de posséder des compétences techniques sur son sujet. L’éloquence ainsi que la prestance doivent également être assurées afin de percer dans un monde rempli d’embuches et d’opportunités.