Le plus souvent, on a tendance à mettre l’analyse des logs à l’avant-garde du SEO. Elle est d’ailleurs considérée comme une technique très complexe dédiée exclusivement aux experts. Certes, il y a un petit côté geek dans l’ensemble du processus, mais je suis convaincu que cela reste accessible au plus grand nombre.

Les informations qui circulent dans une entreprise doivent apporter une valeur ajoutée. Pour cela, l’utilisation d’un logiciel d’analyse des données est indispensable. Aujourd’hui, de nombreuses solutions sont proposées. Parmi elles, il y a les logging best practices qui facilitent la collecte et l’analyse des données ainsi que la réalisation de reporting. Et pour sécuriser vos données, les apache access sont désormais disponibles. Mais pourquoi l’analyse des logs permet-elle de mieux comprendre son activité ?

Savoir le taux de crawl global d’un portail web

Cette technique est utile pour les boutiques en ligne. Elle permet de connaître les groupes de pages les plus crawlés par les moteurs de recherche comme Google. Ainsi, il est important d’optimiser les pages générant des conversions pour qu’elles soient systématiquement crawlées par Google.

Cette solution permettra par la suite de disposer du meilleur classement dans les résultats de Google.

Connaître les pages les plus actives d’un site internet

Grâce à l’analyse des logs, il est possible de déterminer les différentes pages actives, c’est-à-dire les pages qui ont généré au moins une visite depuis les résultats de Google, ou celles inactives. Avec ces informations, vous pouvez parfaitement favoriser ces dernières pour qu’elles aient une meilleure position dans les résultats de ce moteur de recherche.

Outre cet avantage, cette technique permet également d’anticiper d’éventuelles pages en 404 ou autres redirections, via les alertes. Effectivement, un nombre important de pages en erreurs 404 peut considérablement nuire aussi bien à l’expérience du robot de Google comme à celle des utilisateurs.