Vols de données, de marchandises, de matériels, casse… Chaque chef d’entreprise est susceptible de faire face à ces désagréments, à un moment ou à un autre de sa carrière. Ils n’épargnent aucune entreprise, quel que soit son domaine d’activité, petites ou grandes.

Selon une étude réalisée par Opinionway, le nombre d’entreprises victimes de cyberattaques a doublé en 2016, avec 80% d’entreprises touchées par le phénomène. Le coût moyen des attaques auxquelles font face les petites entreprises sont de plusieurs milliers d’euros, chaque année.

Mais il est possible de parer à cette problématique. Voici 5 idées qui ont fait leurs preuves, pour vous aider à renforcer la sécurité de votre entreprise.

Installer une alarme

L’une des premières mesures à prendre en considération pour la protection de votre entreprise, est d’installer une alarme de sécurité, en adéquation avec vos locaux, afin de surveiller et éviter les intrusions. De nombreuses entreprises de sécurité qualifiées vendent et installent des alarmes et seront tout à fait à même de vous conseiller plus précisément sur le type d’alarmes qu’il vous faut, en fonction de votre activité et des lieux que vous souhaitez protéger.

Système de vidéosurveillance

Vous pouvez opter pour un système de vidéosurveillance pour observer les points vulnérables de votre entreprise, comme les cours externes, par exemple. Aujourd’hui, il est même possible de relier un système d’alarme et de vidéosurveillance à un matériel informatique pour surveiller des locaux depuis un autre endroit.

Bornes de sécurité et badges

Contrôler l’accès aux bâtiments de son entreprise avec des bornes de contrôle ou des badges vous permettra de garder un œil sur les mouvements de vos interlocuteurs et de tenir un registre de ceux qui se trouvent sur place, à tout moment. Vous régulez ainsi les accès à certains endroits, en fonction de vos besoins. Si vous avez des employés, n’oubliez pas de vous référer aux lois en vigueur concernant la surveillance au travail. Elle doit se faire sous certaines conditions afin de ne pas vous mettre en porte-à-faux avec la législation.

Vérification des qualités des employés

Sachant que beaucoup d’entreprises deviennent victimes de leurs propres employés, vérifier les références et l’historique des nouveaux employés sera une mesure préventive permettant de s’assurer du sérieux de ses collaborateurs. De nombreuses entreprises reconnues, comme par exemple Sécuritas Direct, utilisent des procédés très poussés de recrutement qui leur permet de n’employer que des personnes fiables et recommandables. Le risque zéro n’existe pas, bien entendu, mais vous pouvez le limiter.

Prévenir les cyberattaques

Le milieu de l’informatique est en perpétuelle évolution, que ce soit au niveau des avancées technologiques ou des cyberattaques.

Parmi les informations basiques, qu’on oublie parfois d’effectuer, il est bon d’utiliser des logiciels pour détecter les programmes malveillants, de changer régulièrement les mots de passe (et d’en choisir des compliqués) et de limiter l’accès aux données sensibles à toute personne non habilitée, surtout lorsqu’elle change de service. Ces mesures préventives semblent logiques mais elles ne sont pas toujours respectées et occasionnent alors des désagréments qui auraient pu être évités.

Faire appel à une entreprise spécialisée dans la sécurité vous aidera à déterminer le niveau de sécurité dont votre société a besoin.

A mesure que votre entreprise se développe, il vous faudra certainement réévaluer sa sécurité et la remettre au goût du jour ; un aspect à ne pas négliger pour rester protégé le plus efficacement possible contre la criminalité.