Pour son développement en Asie, le comparateur de vol Skyscanner compte parmi ses actionnaires Yahoo Japan et serait maintenant valorisé à 1,5 milliard d’euros. Détail sur cette pépite des cieux.

 

Un développement en perspective

Skyscanner vient de faire une nouvelle fois l’exploit de lever un fonds de 128 millions de livres (approximativement 192 millions de dollars ou encore 171 millions d’euros). D’après le Financial Times, cette opération aurait valorisé la startup pour 1,6 milliard de dollars ( soit 1,48 milliard d’euros), ce qui la fait rentrer dans les pépites des jeunes pousses européennes très prometteuses comme Spotify ou Blablacar. En 2013, lors de l’entrée de Sequoia dans le capital de la société, Skyscanner avait déjà été valorisé à près de 800 millions de dollars.

Vers une expansion internationale

La levée de la société Skyscanner est le résultat des investissements des différents bailleurs comme  Artemis, Baillie Gifford, Khazanah Nasional Berhad, Fonds souverain dirigé par le gouvernement malaisien, Vitruvian Partners et Yahoo Japan.

L’objectif de cette levée de fonds vise à permettre à Skyscanner d’accélérer le processus d’internationalisation et notamment son expansion dans divers pays et boucler des acquisitions, la conquête de l’Asie étant la première préoccupation. La société sise à Édimbourg y a mis l’accent ces dernières années en nouant des liens de partenariats avec le moteur de recherche et Yahoo Japan qui vient récemment d’entrer dans le capital de la société. Matérialisation de cette conquête, Skyscanner a ouvert pas moins de trois bureaux en Asie, soit deux bureaux se situant en Chine et un  à Singapour. Cette volonté de conquérir l’Asie est d’autant plus manifeste, car l’entreprise a également fait l’acquisition de la jeune pousse chinoise Youbibi. Une ascension qui mériterait d’être suivie de près dans les prochains mois.