Mis sur pied depuis près de 3 lustres, l’e-commerce prend de plus en plus d’ampleur. L’entrepreneurship au sein de ce secteur se développe alors continuellement, laissant place à de nouveaux venus. Il est aujourd’hui temps de découvrir qui sont les quelques nouvelles têtes, celles qui vont populariser encore plus le concept de vente en ligne.

Dropy : possibilité de drop-shipping

Pour les novices en la matière, le principe est de vendre un produit qui n’est pas disponible en stock, partant du grossiste jusqu’au client cible. Concernant Dropy, il se propose aux vendeurs en ligne de rassembler leurs stocks au sein d’une seule et unique application. L’avantage ? Un e-commerçant sera en mesure de vendre des biens stockés chez un autre sur sa page. Réduction de risque financier donc. Le vendeur effectif recevra une commission, tandis que le possesseur se chargera de la livraison.

TokyWoky : primauté à l’échange des visiteurs

Ce site est un spécialiste des discussions instantanées en ligne. Quelle est sa stratégie ? L’expérience client des internautes est nettement améliorée. Ils ont la chance de partager leur avis par rapport à un produit de la firme. Résultat : plus de coûts en RH étant donné que les internautes se suffisent eux-mêmes.

Akanoo : test comportemental des acheteurs

Comme le terrain de jeu est Internet, il serait judicieux de mesurer l’implication des clients dans l’achat de produits sur le site Web en question. Une chance. Akanoo œuvre dans l’analyse comportementale des adeptes des achats en ligne. Plus en détail, les clients les moins actifs seront encadrés personnellement à leur insu. Ils recevront, par exemple, des newsletters ou des petits messages créés à leur intention afin de les inciter à consommer plus. Bien sûr, aucun harcèlement ne se cache derrière cette tactique. Il s’agit juste de stimuler ces derniers.