Assises du Numérique

Les webinaires : outil pédagogique de masse

Faites une petite expérience : rendez-vous sur le site d’une ONG, d’une institution gouvernementale, d’une entreprise, d’une plateforme de télétravail ou sur tout autre site qui s’adresse à une audience particulièrement large. Il y a de fortes chances que vous y trouviez une section destinée aux webinaires qui ont été diffusés par le passé. Vous avez même certainement reçu dans votre courriel, des bulletins vous annonçant la date d’un webinaire sur une thématique précise.

Cet état de fait donne lieu à deux interrogations. D’abord, pourquoi est-ce que de plus en plus de plateformes adoptent un format vidéo pour leur contenu pédagogique. Faut-il dès à présent se lancer dans la recherche d’un outil webinaire performant, ou s’agit-il d’une mode temporaire ?

Eduquer, sensibiliser, convaincre grâce aux webinaires

Il est parfois nécessaire d’être particulièrement attentif à l’évolution d’internet pour en déceler les nouvelles tendances. D’autres fois, comme dans le cas des webinaires, il est presque impossible de passer à côté. Les webconférences semblent être devenus le canal de communication des entreprises modernes. Mais, quand on y pense bien, elles sont juste l’évolution logique de la visioconférence née dans les années 1950. A la différence de la visioconférence traditionnelle par contre, les webinaires ne représentent pas un investissement monétaire colossal et disposent d’un arsenal de fonctionnalité qui les rendent propices à presque tous les usages.

Aujourd’hui, toutes les industries ont adopté les diffusions en direct sous une forme ou une autre. Dans l’univers de la mode, de l’automobile ou même des jeux-vidéo on se sert du « livestreaming » pour présenter de nouvelles collections et de nouveaux produits. L’industrie des services en fait usage chaque fois qu’elle souhaite se rapprocher de son audience ou réitérer ses engagements de qualité. Mais, peu importe le domaine et les usages nouveaux qu’on leur trouve, les webinaires sont presque toujours employés à des fins pédagogiques.

On peut s’en servir pour éduquer sa clientèle sur de nouveaux produits et les cas d’utilisation qu’il faut en faire. C’est d’ailleurs ce que les entreprises B2B ou les plateformes de Cloud Computing font pour encourager leurs clients à exploiter de nouvelles fonctionnalités. Les équipes de marketing s’en servent également, dans l’industrie de l’infogérance ou dans le monde pharmaceutique pour présenter les avantages d’une nouvelle solution ou d’un nouveau traitement. En somme, les webinaires sont devenus le média de prédilection du monde professionnel pour éduquer, enseigner et convaincre les interlocuteurs.

La nouvelle « norme »

On se pose forcément de savoir d’où cette tendance à la diffusion en direct est venue. Certes, on comprend sans peine qu’elle permet d’économiser un volume non négligeable de temps et d’argent, tout en rendant les entreprises – et en particulier leurs équipes commerciales – plus performantes. Mais, aucune entreprise n’aurait tenté l’expérience, de peur de faire mauvaise impression, si les webinaires n’avaient pas déjà fait leurs preuves.

C’est dans le secteur de l’éducation que les diffusions en direct ont su s’imposer comme pierre angulaire des MOOC. Ces cours en ligne ouverts et massifs. Udacity, SkillShare, Coursera et même les universités classiques emploient aujourd’hui des solutions de webinaire pour faire grandir la portée et l’accessibilité de leurs modules.

Un autre aspect des cours en ligne qui a été affecté par l’intégration des webinaires dans la méthodologie pédagogique, c’est la variété. Les MOOC sont devenus nettement plus variés en termes dans leur représentation démographique. Autant au niveau des apprenants, qu’au niveau du corps enseignant et des points de vue qui y sont avancés.

Quelle que soit la finalité, le domaine ou la forme qu’ils adoptent, les webinaires sont universellement reconnus comme étant des outils pédagogiques extrêmement puissants. Universités, entreprises, professionnels et particuliers… les webconférences, webinaires, diffusions directes et livestreams sont devenus une donnée omniprésente de leurs stratégies marketing respectives.