Dernière acquisition de Zuckerberg, l’Occulus Rift, un casque de réalité virtuelle suscite aujourd’hui l’intérêt de plusieurs industriels pour ses applications dans différents domaines. Depuis un an déjà une version de cet outil du futur a été proposée aux développeurs pour divers usages. À l’heure actuelle, des bruits de couloir font échos d’un nombre important de précommandes de cet outil du futur.

Une simulation d’état de crise

Pour les années à venir, l’Occulus Rift proposera une alternative de simulation immersive de situations dangereuses pour les professionnelles de la sécurité. En effet, grâce à une reproduction 3D d’un site, il sera plus facile aux responsables de simuler des situations de crises dans des lieux à haut risque comme des plateformes pétrolières ou chimiques.

Une visite en 3D

Dans le domaine de l’immobilier, l’Occulus Rift permettra de faire une visite guidée d’une habitation avant la conclusion du contrat et cela grâce à une représentation en 3D de celle-ci que l’on découvrira à travers le casque de réalité virtuelle. Plus besoin de réservations et d’attentes pour simplement visiter un lieu, tout se fera via la réalité virtuelle.

Mais cette innovation ne touchera pas seulement le secteur immobilier, les constructeurs automobiles comptent également prendre part à l’expérience en proposant de visiter sa future voiture en 3D et choisir par la même occasion les options de celle-ci. C’est le cas notamment du constructeur nippon Nissan qui est même allé jusqu’à créer une application pour configurer ses préférences pour sa voiture.

Une réalité virtuelle aux services des médecins

La médecine sera sans doute le secteur le plus touché par l’innovation qu’apportera le casque de réalité virtuelle selon les dires de David-Henri Bismuth, concepteur participant au projet Occulus Rift. En effet, avec la réalité virtuelle, les formations en médecine pourront drastiquement s’améliorer grâce à une simulation des différents cas de figure possibles.