Le Consumer Electronics Show (ou CES) à Las Vegas de cette année a mis au-devant de la scène un bon nombre de startups françaises. Zoom sur ces coups de cœur made in France.

Fruiton Sciences

Coup de cœur attribué par Sébastien Cote, directeur de MON TERRITOIRE NUMÉRIQUE, Fruiton Sciences  est une entreprise à la croisée de la technologie et du développement durables grâce à ses outils innovants en matière d’irrigation. Une startup très représentative de la devise du CES, « Technology for a better life », et en fait la star-up française qu’il ne fallait pas rater.

Valeo

Spécialisé dans le système de voiture autonome, Valeo est une version française du logiciel autopilote de Tesla. Un projet louable par ses prouesses technologiques et qui méritait le détour selon Geoffray Sylvain, président d’Aruco, qui s’est empressé de donner une impression positive de la startup. Affaire à suivre donc.

 Francecraft

Auteur du module électrique personnalisable et évolutif NDLR, Franceraft s’est affiché comme une startup innovante et incontournable de la CES 2016 selon Frederic Leger, Partner de BDO France. Cette entreprise mérite sa place pour son ambition, sa compétitivité et sa vision innovante. Elle a su apporter son interprétation de l’automobile dans un monde dominé par les grands constructeurs automobiles.

Bell&Wyson

Cette entreprise a su apporté sa lumière à la CES grâce à son ampoule à LED d’un autre genre. Économique et technologique, cette ampoule détient un palmarès de fonction insoupçonnable comme la prise de photo ou la possibilité d’être piloté via un smartphone. Bell&Wyson démontre qu’il est possible de faire de l’ombre à des géants du domaine comme Nest avec simplement une technologie bien rodée. Il n’y a donc pas de surprise pour que cette startup française se retrouve parmi les exposants qu’il ne fallait pas rater lors du dernier CES.