La Chine fait partie des leaders dans la vente en ligne. Près d’un tiers de ces ventes lui reviennent. Avec 3,8 millions USD de recettes en 2014, normal que la RPC soit devenue la première puissance économique mondiale. Découvrons qui sont les 3 leaders !

Top 3 : VIPShop

Imitant le site européen Vente-Privée, la politique commerciale de VIPShop est simple : vendre des produits luxueux à des prix moindres. Intéressant, car il a déjà accaparé 3,3 % du marché des ventes en ligne chinois. Mais encore, avec ShowRoomPrivé qui est entré en bourse, la firme a investi 30 M EUR afin de participer à son capital. Une aubaine pour devenir plus compétitif sur le marché.

Top 2 : JD

Le site JD.com s’est forgé un nom en toute discrétion. Il propose un large panel de produits, qui va des appareils électroniques jusqu’aux électroménagers. Mais aussi, elle a opté pour une stratégie de diversification, en attaquant le marché vestimentaire, livresque et alimentaire. Avec près d’un quart du part de marché entre ses mains (23,2 %), elle a ouvert ses portes aux frontières étrangères. De cette manière, les clients ont la chance d’effectuer leurs achats dans d’autres pays, comme ceux de la Triade.

Top 1 : TMall (ex-Tabao Mall)

Cette société mérite bien son titre de n° 1. Elle monopolise, à elle toute seule, plus de la moitié du marché (54 %). Ayant vu le jour en 2008, elle œuvre dans la vente de produits asiatiques, sous l’égide du groupe Alibaba. La firme possède des milliers de marques et compte plus d’une quarantaine de millions de visiteur, chaque jour. Quel chiffre colossal ! On peut s’attendre à ce qu’il grimpe encore. Bientôt, la Chine ne sera plus au top 1, au niveau économique uniquement.