Une évolution a été remarquée au niveau des usages numériques. D’ailleurs, toutes les entreprises sont concernées par ces changements. Depuis des années, la supervision informatique fait partie intégrante de l’univers de l’IT. La presse spécialisée s’intéresse de plus en plus à ce sujet depuis plusieurs mois.

D’ailleurs, les missions des DSI ont été bouleversées en seulement quelques années. La transformation digitale a eu pour effet un rapprochement étroit entre IT et business. De plus, elle a contribué à faire évoluer le rôle du DSI. Le périmètre de sa supervision a en outre été élargi.

Deux domaines étroitement liés

Il est difficile de nier que les destins du DSI et du business sont étroitement liés après la transformation digitale. Leurs métiers ont été replacés au cœur des enjeux de la DSI suite au rapprochement entre le business et la notion de systèmes d’informations.

La qualité de l’IT joue aujourd’hui un rôle important dans la performance des métiers. La transformation numérique a quant à elle stimulé le développement des entreprises. Pour une croissance optimale, il est indispensable de disposer des meilleurs indicateurs possibles. Ces données sont généralement fournies grâce à l’IT. À l’heure actuelle, tout le monde est le client de tout le monde.

Faire parler les données

Grâce à la supervision informatique, il est tout à fait possible de collecter une tonne de données. Toutefois, il faut les analyser pour générer des indicateurs. La supervision informatique doit donc prendre en compte l’importance de la performance opérationnelle.

Heureusement, de nouvelles perspectives sont possibles grâce à la technologie. Elle aide en outre à faire parler les données. La technologie contribue notamment à analyser les informations collectées et à les utiliser à bon escient. Le partage des données est également beaucoup plus simple, facilitant ainsi la communication avec différents collaborateurs. Le DSI a pour mission de répondre aux demandes des utilisateurs.