Le grand groupe taïwannaisFoxconn, selon les dires, prétendrait racheter Sharp, alors qu’elle vient déjà de s’accaparer partiellement Innolux. Ambitieux si on se base sur les quelques 5,3 milliards USD qui ont été proposés.

Les smartphones de Sharp dépassés par les grands noms

Il faut dire que Sharp a dû faire face de nombreux obstacles en matière de smartphone. Eh, oui ! Rien d’étonnant, car la marque doit affronter de grandes sociétés, telles que Samsung, Apple, Nokia ou encore Sony. Et ça ne s’arrête pas là. Le dirigeant de Sharp a encore de nombreux soucis à se faire, côté téléviseurs. En effet, beaucoup se rabattent sur les marques habituelles : LG et consorts. Résultat : 215 millions USD de perte d’exploitation. Les rumeurs laisseraient entendre que le Japonais devrait éponger environ 4 milliards USD de dettes.

Un rachat fondé ?

Mise en place d’une filiale (Sharp Display) et achat des actifs : voilà des tactiques pour remettre Sharp sur pied. Cependant, le rachat de quelques milliards proposé par Foxconn semble être la meilleure solution pour l’heure. C’est une aubaine pour cette entreprise, car la somme offerte est largement supérieure à l’argent qu’elle doit rembourser.

Bref… Besoin de redressement oblige

La seule stratégie qui pourrait sauver la peau de Sharp reste de s’allier ou de fusionner avec de grands noms. Mais quoi qu’il en soit, il faudra attendre dans les 5 ans avant que la situation ne s’améliore. D’ici-là, les ingénieurs de la société auront fini de s’adapter à la technologie OLED, celle qui fait fureur, en ce moment.

En tout cas, si Sharp souhaite survivre, il lui faudra prendre les mesures correctives adéquates, dont la meilleure est le rachat par Foxconn.