À une ère où les innovations technologiques sont en plein essor, les entreprises, surtout les start-ups sont de plus en plus sujettes à des attaques cybernétiques. Ainsi, la R&D en France a mis un point d’honneur à développer des solutions pour ne pas en être la proie. 4,8 millions d’euros : tel est le montant des dommages causés par ce manque de protection, chaque année (soit une augmentation annuelle de 20,5 %). Qu’elles soient des start-ups ou non, l’ensemble des sociétés françaises doit adopter des mesures drastiques.

Bannir les mauvaises applications

Les firmes, comme Pradeo, œuvrant dans la protection des applications utilisées sur des supports mobiles (smartphones, tablettes, etc.), mettent à dispositions des professionnels, « check my apps ». De manière, il s’agit d’une technique permettant à ces derniers de vérifier s’ils apprêtent à installer des applications malveillantes dans leur structure virtuelle afin de les bloquer. Mais encore, face aux appareils mobiles qui peuvent transférer une multitude de virus, « check my apps » peut stopper leur accès au réseau d’une entreprise. C’est grâce à cette solution novatrice que Pradeo a remporté avec brio le prix de la PME innovante, durant le FIC 2015.

Automatiser la gestion applicative

C’est le projet du groupe GB&Smith qui est dorénavant l’une des têtes montantes en matière de gestion d’applications au sein des entreprises. À vrai dire, celui-ci a réussi à leur pourvoir un programme permettant l’automatisation des applications, plus précisément l’accès. Après avoir configuré un terminal de commande, ce sera la machine qui traitera de manière automatique, toutes les activités de gestion de la firme (paie, licenciement, etc.).

Vérifier les systèmes d’information

La firme Tetrane, avec également le prix de la PME innovante du FIC 2015, a donné l’opportunité aux entreprises, de pouvoir faire un suivi exhaustif de leur système d’information. Ce procédé cherche à éliminer les fuites d’information, principales sources de perte de bon nombre de sociétés actuelles. Les principaux intéressés au projet de Tetrane sont les groupes puissants, car la solution de cette dernière demeure assez chère.

Avec les cyber-attaques qui se multiplient de manière exponentielle, il va sans dire que les entités spécialisées en matière de cyber-sécurité vont chercher à s’accaparer un marché en pleine floraison. Pour connaître un franc succès, il faudra alors mettre un accent important sur l’innovation technique, car les solutions à demi-mesure ne sont plus assez efficaces pour faire face au danger permanent qu’est la technologie du XXIème siècle.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici